Articles

INTERVIEW : Christopher RIET, Comprendre le métier de Moniteur-Educateur

INTERVIEW : Christopher RIET, Comprendre le métier de Moniteur-Educateur

Moniteur-Educateur, Christopher RIET – Youneur – Interview

 

Interview avec Christopher RIET : Comprendre le métier de Moniteur-Educateur

1. Définition du Travail Social

Question : Pour commencer, pourriez-vous nous donner votre définition du travail social ?

Réponse (Christopher RIET) : À mon sens, le travail social est un terme très large désignant l’ensemble des actions menées par différents professionnels pour soutenir et guider la personne accompagnée dans la réalisation de son projet de vie.

2. Description du Métier

Question : Vous êtes Moniteur-Éducateur depuis trois ans. Comment décririez-vous votre métier (champs d’intervention, missions, etc.) ?

Réponse (Christopher RIET) : Les champs d’intervention et les missions du Moniteur-Éducateur sont très variés. Nous abordons différentes thématiques d’accompagnement selon les publics concernés. Si je devais choisir un mot pour décrire mon métier, ce serait « Polyvalent ». Pour illustrer notre travail, j’aime citer Joseph Rouzel dans Le Quotidien en Éducation Spécialisée : « C’est dans le bric-à-brac des idées que la pratique quotidienne du travail social peut prendre une forme, à condition de ne jamais lâcher la rampe de la pratique. »

3. Formation et Expertise

Question : Quels types de formations sont nécessaires pour devenir Moniteur-Éducateur ? Avez-vous des domaines d’expertise spécifiques ?

Réponse (Christopher RIET) : Pour devenir Moniteur-Éducateur, il faut suivre une formation spécifique dans un Institut du Travail Social. Cette formation dure deux ans et peut se faire en apprentissage, en professionnalisation ou en formation initiale avec des périodes de stage. Nous abordons quatre domaines de compétences (construction de la relation éducative, dynamiques institutionnelles, etc.) qui nous fournissent les bases nécessaires pour accompagner au mieux les personnes. Une fois diplômé, nous continuons à nous former tout au long de notre carrière. Je crois fermement que nous apprenons de tous et que le partage de connaissances peut significativement améliorer nos pratiques.

4. Public et Besoins

Question : Auprès de quel public intervenez-vous et pour quels types de besoins les personnes vous sollicitent-elles ?

Réponse (Christopher RIET) : Depuis que je suis diplômé, j’interviens principalement auprès des adolescents et des adultes en situation de handicap (moteur, psychique, polyhandicap). Ces personnes nous sollicitent pour des actes de la vie quotidienne, mais aussi pour des questions liées au logement, à l’accès aux loisirs, à la gestion administrative et budgétaire, au parcours de soin, et à l’insertion professionnelle. En tant que Moniteur-Éducateur, nous pouvons également intervenir auprès des enfants et adolescents relevant de la protection de l’enfance, ainsi que des personnes en situation de précarité.

5. Relation de Confiance

Question : Comment établissez-vous une relation de confiance avec vos bénéficiaires ?

Réponse (Christopher RIET) : La relation de confiance se construit tout au long de l’accompagnement. J’écoute attentivement, pose des questions pour comprendre la situation de la personne tout en respectant son droit de ne pas répondre. Je partage ma vision de mon travail et mes méthodes, m’adapte au rythme de la personne, et cherche des intérêts communs pour rendre nos échanges plus chaleureux tout en restant centré sur ses besoins et envies.

6. Collaboration Professionnelle

Question : Comment travaillez-vous en collaboration avec d’autres professionnels de la santé ou du social ?

Réponse (Christopher RIET) : Les missions et compétences des différents professionnels de la santé et du social sont complémentaires grâce à nos formations et expériences variées. Il est crucial de travailler en lien avec tous les professionnels intervenant dans la vie de la personne pour créer un cadre rassurant. Nous utilisons divers moyens de communication, y compris les nouvelles technologies. Cette collaboration riche ne peut se faire sans le consentement et l’adhésion de la personne.

7. Impact sur la Vie des Individus

Question : Pouvez-vous partager une expérience où votre travail a eu un impact significatif sur la vie d’un individu ou d’une famille ?

Réponse (Christopher RIET) : Même les actions les plus infimes peuvent avoir un impact. En début 2023, j’ai travaillé avec des adolescents en situation de handicap moteur. L’un d’eux, après un rendez-vous médical où il avait appris qu’il devrait porter un appareillage, était en pleurs. En discutant avec lui et en l’exposant à d’autres jeunes ayant des appareillages similaires, il a fini par accepter sa situation. Quelques mois plus tard, il m’a montré ses appareillages en disant qu’il s’était finalement habitué. Cet échange a significativement changé sa perception de ses soins et de son appareillage.

8. Tendances et Évolutions

Question : Quelles sont les tendances émergentes ou les évolutions dans le domaine du travail social dont vous êtes conscient ?

Réponse (Christopher RIET) : La communication pluridisciplinaire se fait de plus en plus par médias interposés, réduisant les rendez-vous en présentiel. Les travailleurs sociaux et les personnes accompagnées ont de moins en moins d’interlocuteurs privilégiés dans les administrations. De plus, le domaine du travail social devient de moins en moins attractif, avec une rotation croissante du personnel et des professionnels souvent non remplacés, nécessitant une réadaptation de nos pratiques.

9. Adaptation aux Besoins et aux Nouvelles Technologies

Question : Comment le travail social s’adapte-t-il aux besoins changeants de la société et aux nouvelles technologies ?

Réponse (Christopher RIET) : L’intégration des nouvelles technologies fait évoluer nos pratiques et supports d’accompagnement. Nous communiquons différemment, assurant un suivi plus durable et des transmissions plus fiables sous réserve du secret partagé. Toutefois, ces technologies peuvent mettre en difficulté certaines personnes accompagnées. À l’ère du « tout instantané », les attentes de réponses rapides peuvent générer de l’angoisse lorsqu’elles ne sont pas satisfaites.

10. Conseils pour Solliciter un Travailleur Social

Question : Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaiterait prendre rendez-vous avec un travailleur social mais qui n’ose pas ?

Réponse (Christopher RIET) : Que le travailleur social soit libéral ou non, ses missions et compétences restent les mêmes. Consulter un travailleur social libéral permet une plus grande flexibilité en termes de rendez-vous et de lieux d’accompagnement. Alors, n’hésitez pas à sauter le pas 😉


Cette série d’entretiens offre un aperçu précis et professionnel du métier de Moniteur-Educateur, mettant en avant l’expérience et les connaissances de Christopher Riet, vous pouvez retrouvez d’autres interview de professionnels du social ici : L’entracte sociale

Retrouvez tous les services de Christopher Riet sur Youne : Ses services

Son LinkedIn ici : Christopher RIET

Son Instagram ici : @educ.chris

Articles similaires